Financement Erasmus+ pour renforcer l’innovation pédagogique dans l’enseignement supérieur en Afrique subsaharienne

L’Agence universitaire de la Francophonie et l’Université libre de Bruxelles ont obtenu un financement du programme Erasmus+ Capacity Building de l’Union Européenne de plus de 870.000 € pour leur projet REAMOOC : Réseau africain de développement de MOOC pour l’innovation pédagogique dans l’enseignement supérieur.

Le projet REAMOOC a pour but de renforcer les innovations pédagogiques dans 3 universités du Cameroun (Douala, Ngaoundéré et Yaoundé 1) et dans 3 universités du Sénégal (Cheikh Anta Diop de Dakar, Gaston Berger de Saint-Louis et Université virtuelle du Sénégal) par la conception et la production de MOOCs et leur utilisation au sein de dispositifs hybrides de formation.

Les Universités de Cergy-Pontoise (France), Mons (Belgique) et Patras (Grèce) sont également partenaires du projet, ainsi que la start-up française Milliweb.

Sur les trois ans du projet, un important dispositif de renforcement de capacités sera mis en œuvre. La projet prévoit la formation de formateurs, la création de pôle d’innovation et de studios vidéo au sein des universités africaines, la production de 14 MOOCs, le mise en oeuvre de stages internationaux et de missions d’accompagnement technique et pédagogique, la mise en place de box Online/Offline pour un large accès aux formations, l’organisation de colloques et la diffusion de publications.

Des centaines d’enseignants et des dizaines de milliers d’étudiants seront concernés par le projet.

La mise en œuvre du projet REAMOOC sera assurée par une co-coordination de l’Université libre de Bruxelles (activités scientifique et pédagogiques) et l’Agence universitaire de la Francophonie (gestion financière, administrative et opérationnelle). Il reposera sur un processus particulièrement participatif impliquant fortement l’ensemble du partenariat dans l’atteinte des résultats du projet.