Écoles des Arts

                   images (10)   ECOLE NATIONALE DES ARTS

Créée en octobre 1995, suite à la fusion du Conservatoire, de l’école Beaux-arts, de l’école nationale supérieure d’Education et de l’Institut de Coupe-Couture,

L’Ecole Nationale des Arts(ENA) est un établissement d’enseignement professionnel  moyen, secondaire et supérieur ayant comme vocation principale d’assurer une formation académique dans le domaine des Arts vivants, des Arts visuels et de la Médiation culturelle.

Dans ces domaines, l’ENA également est appelée à assurer la formation continue des agents de l’Etat, du secteur privé et des étrangers par l’organisation de stages et séminaires de recyclage/perfectionnement.

L’ENA organise ses activités de formation autour de neuf (09) filières de formation réparties dans trois départements

1-    LE DEPARTEMENT DE FORMATION DE FORMATEURS D’ANIMATION CULTURELLE ET DE RECHERCHE (DFFACR)

2-     LE DEPARTEMENT DES ARTS PLASTIQUES (DAP)

Comprend  un cycle préparatoire et trois (03) filières de spécialisation

3-    LE DEPARTEMENT DES ARTS SCENIQUES (DASC)

Pour plus d’informations visitez :http://www.culture.gouv.sn

 

 

 

images (9)L’ECOLE DES ARTS DU SENEGAL

   En 1962, Senghor crée l’Ecole des arts du Sénégal (EAS), au sein de l’Institut des Arts. Il fit venir Iba Ndiaye, artiste sénégalais, formé en France, un autre sénégalais Papa Ibra Tall, et le français Pierre Lods, fondateur de l’Ecole Poto Poto de Brazzaville afin de créer et d’impulser une dynamique qui deviendra l’Ecole de Dakar. EAS comprenait deux dynamiques : d’une part « la recherche plastique nègre » et d’autre part les « Arts plastiques ».

Avec une expression picturale de début, basée sur une figuration proche du réalisme, avec notamment les natures mortes, les générations suivantes de l’Ecole des Arts du Sénégal vont très vite tendre vers l’abstraction, tout en respectant l’esthétique senghorienne basée sur la « recherche plastique nègre » et le « parallélisme asymétrique ».

A l’époque, la plupart des artistes formés à l’Ecole des Arts du Sénégal produisent des cartons pour la Manufacture Sénégalaise des Arts Décoratifs.

 Pour plus d’informations visitez : http://les.50.ans.d.art.mit-university.net/